Suite à un problème technique, le musée est exceptionnellement fermé du 12 mai 2017 jusqu’à une date indéterminée. Nous vous tiendrons informés de sa réouverture.
Site sommital du fort de la Bastille à Grenoble
Renseignements 04 76 00 92 25 - Ouverture : du mardi au dimanche de 11 h à 18 h
Accès : par le téléphérique, par les sentiers pédestres de la Bastille,
en voiture avec stationnement possible sur le parking du glacis.







 
Les Alpes au fil de l’Histoire

Le XIXe siècle et l’apparition des Troupes de montagne étrangères

La création des Troupes alpines françaises

La conquête de la montagne

L’expertise de la montagne

1914-1918, le baptême du feu

1939-1940, les Alpins sur tous les fronts

Alpins en Résistance

Autriche et Algérie

Opérations Extérieures (OPEX)

Aménagement du territoire

Identité et Culture

 
 
L’expertise de la montagne
 
En 1932, dans un souci constant de spécialisation, l’Ecole militaire de haute montagne de Chamonix est créée. On y forme l’encadrement des troupes de montagne, ossature des nouvelles sections d’éclaireurs-skieurs qui deviennent spécialistes du combat en haute montagne. À la même époque, quelques militaires participent à la naissance de l’alpinisme de très haut niveau, annonçant ainsi une nouvelle ère de la montagne, celle des sommets inaccessibles.

Avec la Seconde Guerre mondiale, les Alpes seront cette fois le théâtre de combats très durs et disputés. Les Troupes de montagne peuvent alors mettre en application l’étendue de leur spécialité et en tirer des acquis enrichissants. Dans cette perspective, elles intensifient leur entraînement et développent le ski de randonnée. Après la guerre, elles créent aussi le Groupe militaire de haute montagne, qui par ses exploits réguliers aux confins du globe devient vite le fleuron de l’Alpinisme militaire.

Les Troupes de montagne entraînent également des sportifs d’exception (Killy, Périllat, Vidal, Poiré, ou plus récemment Fourcade, Worley…) regroupés au sein des équipes de France militaire de ski.
Article précédent : Autriche et Algérie