Site sommital du fort de la Bastille à Grenoble
Renseignements 04 76 00 92 25 - Ouverture : du mardi au dimanche de 11 h à 18 h
Accès : par le téléphérique, par les sentiers pédestres de la Bastille,
en voiture avec stationnement possible sur le parking du glacis.







 
Les Alpes au fil de l’Histoire

Le XIXe siècle et l’apparition des Troupes de montagne étrangères

La création des Troupes alpines françaises

La conquête de la montagne

L’expertise de la montagne

1914-1918, le baptême du feu

1939-1940, les Alpins sur tous les fronts

Alpins en Résistance

Autriche et Algérie

Opérations Extérieures (OPEX)

Aménagement du territoire

Identité et Culture

 
 
La conquête de la montagne
 
La projection de courts films et l’exposition du matériel d’époque attestent du perfectionnement incessant des Troupes alpines : cela passe par un entraînement éprouvant et spécifique, en montagne, et par l’élaboration d’un équipement toujours plus performant et adapté.

Un événement clef de ce perfectionnement est la création, en 1903, de l’école normale de ski à Briançon. L’école diffuse l’enseignement d’un nouveau mode de déplacement qui va supplanter la raquette au début du XXe siècle. C’est une avancée importante car pouvoir vivre et se déplacer en montagne est essentiel pour combattre dans ce milieu hostile.

L’armée propage cette technique innovante dans toutes les Alpes françaises. La compétition de ski fait alors son apparition et les militaires de différentes nations alpines rivalisent entre eux à l’occasion du premier concours international de ski en 1907 à Montgenèvre.

La Première Guerre mondiale voit la première utilisation de skis en combat, mais qui sera limitée au massif des Vosges.
Article précédent : La création des Troupes alpines (...)   Article suivant : 1914-1918, le baptême du feu