Zoom sur notre équipe de la régie des œuvres

By 21 août 2019Evénement

Le lieutenant-colonel (LCL) Jean-Paul, adjoint du musée des Troupes de montagne, est responsable de la régie des œuvres du musée sous la direction de la conservatrice. Il gère une équipe composée de réservistes spécialistes et de contrats armée jeunesse.

Inventaire

Nathalie est devenue réserviste spécialiste au sein du musée après son contrat armée jeunesse. Elle s’occupe de l’inventaire rétrospectif des œuvres présentes au musée. Il s’agit d’enregistrer tous les objets et œuvres appartenant au musée. Formée à l’École du Louvre ; elle est diplômée d’une licence en histoire de l’art et archéologie (spécialité sculpture), puis d’un master 1 en muséologie et d’un master 2 en régie des œuvres, conservation préventive. Elle a également effectué une formation complémentaire en entretien des collections du patrimoine.

Récolement de la collection Tableaux

Juliette et Caroline s’occupent de la régie des œuvres. Leur principale mission est le récolement de la collection Tableaux. Juliette a fait une licence d’histoire à Grenoble puis un master Patrimoines et cultures numériques à Avignon. Elle est au musée en tant que contrat-armée jeunesse (CAJ) pour une durée de trois mois. Caroline est devenue réserviste spécialiste à la suite de son CAJ. Elle détient un master 2 en histoire de l’art et archéologie de l’université de Lyon.

Le procédé

Le récolement est un processus de vérification des œuvres. Chaque œuvre est examinée : sa localisation, la conformité entre le numéro d’inventaire et les sources documentaires conservées, son état de conservation, le marquage de son numéro d’inventaire mais aussi ses mesures et ses marques et inscriptions.  Pour ce faire, l’objet est examiné à l’aide d’une loupe et d’une lampe.

Pendant ce processus de récolement, des procédures de conservation préventive sont mises en place. Le but étant de prévenir des risques potentiels en conditionnant les œuvres de manière à ce qu’elles soient conservées dans de bonnes conditions. Cela passe par une inspection rigoureuse des tableaux. Quand cela est nécessaire, des principes relatifs à la conservation curative sont appliqués. Seuls les objets qui nécessitent une intervention sont concernés par ces procédures.

Dans un premier temps, il s’agit d’éliminer la poussière par micro-aspiration. Puis, dans un second temps d’éliminer les moisissures des vitres avec un mélange d’éthanol dilué.