Category

Expositions temporaires

ARMÉES DES ALPES, ARMÉES INVAINCUES (Prolongée jusqu’au 30/04/2022).

By Expositions temporaires

L’exposition temporaire « Armées des Alpes, Armées Invaincues » est prolongée jusqu’au 30 avril 2022 !

Vous êtes nombreux à ne pas avoir pu la découvrir à cause de la fermeture du musée, nous avons donc décidé de prolonger cette exposition temporaire jusqu’au 30 avril 2022.

Avec l’exposition « Armées des Alpes, Armées Invaincues », le Musée des Troupes de Montagne fait le pari audacieux de vous présenter l’histoire glorieuse d’une armée invaincue : celle des Alpes.

On retient de la Seconde Guerre mondiale la défaite de juin 1940, l’occupation, la Résistance et les combats pour la libération. Cette exposition vous dévoile la facette victorieuse de l’armée Française : celle des Troupes de montagne.

La Bataille de Narvik en Norvège. L’armée du général Olry, qui stoppa les Allemands aux portes de Grenoble et repoussa les Italiens sur la frontière. Les forces de la Résistance et l’irruption de la 27e division alpine en Italie en 1945.

Revivez avec nous le combat pour la liberté de ces hommes et de ces femmes, de 1940 à 1945, de la Norvège aux Hauts sommets des Alpes.

Collections du musée des Troupes de Montagne et fonds privés.

Exposition Entraide

By Evénement, Expositions temporaires

L’Expo Entraide – du 12 au 17 juin à l’Hôtel des Troupes de montagne

 

Marie d’Orléans, princesse de Liechtenstein est née à Paris en 1959. Elle s’engage dans la voie artistique dès 1999.
En juillet 2009, elle succède à sa tante la princesse Hélène comme marraine du 7ᵉ Bataillon de Chasseurs alpins, héritier du 7ᵉ Bataillon de Chasseurs à pied créé en 1840 par son ancêtre le Duc d’Orléans, fils aîné du roi Louis-Philippe. Cet engagement lui permet de rencontrer des hommes et des femmes qui servent la France avec courage, au prix parfois de leur vie. Cette exposition est organisée en leur faveur et pour leurs familles par l’intermédiaire de l’Association Entraide Montagne. Elle a aussi pour but de montrer qu’on ne les oublie pas, surtout lorsqu’ils reviennent blessés dans leurs âmes et dans leurs corps.

L’Entraide Montagne est née le 15 avril 2000, sous l’impulsion des généraux commandant la Division d’Infanterie de Montagne, anticipant les besoins d’une armée professionnelle, multipliant les engagements extérieurs. C’est une association souple et réactive, qui s’appuie essentiellement sur l’esprit de solidarité de ses membres au profit de nos blessés et des familles dans la peine.

Visite libre gratuite. Ouvert du samedi 12 au jeudi 17 juin, de 14h00 à 17h00.
A l’Hôtel des Troupes de montagne, 5 place Verdun, Grenoble.

Bande annonce de l’exposition

Interview du Général German, Président de l’Association Entraide Montagne.

Retour sur l’exposition « La tenue modèle 31 »

By Evénement, Expositions temporaires

L’exposition « La Tenue modèle 31 » était présente à l’Hôtel des Troupes de montagne !

Mais qu’est-ce que la Tenue modèle 31 ?

C’est un uniforme de noble composition qui se retrouve dans l’expression fard « se mettre sur son 31 ». Elle même issue de l’évolution linguistique du mot « trentain » venant de l’expression « se mettre sur son trentain » du moyen-âge, cette expression désigne l’action de se vêtir d’un drap luxueux lors de nobles évènements.

« Se mettre sur son trente-et-un » devient l’expression populaire civilo-militaire, hypothétiquement associée au XIXe siècle au célèbre jeu de carte « le trente-et-un », nombre symbolique qui représentait ce qu’il y avait de plus beau : la victoire.

La Grande Guerre marque un tournant dans l’histoire contemporaine de l’uniforme militaire.
En effet, à la sortie de guerre, le mode vestimentaire est alors axé sur la discrétion ainsi que sur l’efficacité. Afin de permettre aux officiers de renouer esthétiquement avec le faste des temps passés tout en ayant une tenue de coupe moderne, un nouvel uniforme est à l’étude dès 1921. C’est seulement en 1931 que la tenue officielle est adoptée, et ce jusqu’en 1939. C’est la Tenue modèle 31.

Parfait compromis entre les fastes du Second Empire et l’art nouveau propre au début du XXe siècle, la Tenue modèle 31 revêt le rôle de nouvel uniforme de cérémonie pour les officiers.

Tenue modulable (Tenue 1. «Grande Tenue» ; Tenue 2. «Tenue de Ville»), elle est accompagnée d’effets sublimant cet uniforme de représentation et d’apparat.

La Tenue 31 est constituée d’un ensemble d’éléments, qui participe au prestige de l’uniforme et du militaire, tout en respectant une certaine unicité et sobriété : képi, tunique, épaulettes, ceinturon avec bélière et gants blancs. Ainsi la Tenue modèle 31, principalement composée de drap de laine fin, illustre parfaitement cette expression d’origine noble qui désigne encore aujourd’hui le faste, l’élégance et la sophistication que requièrent les
tenues des grands soirs et des événements militaires.

Armées des Alpes, armées invaincues

By Expositions temporaires

Du 17 septembre 2020 au 30 avril 2022

 « Armées des Alpes, Armées Invaincues », est une exposition initiée par le Musée des Troupes de Montagne. Nous faisons le pari audacieux de vous présenter l’histoire glorieuse d’une armée invaincue : celle des Alpes.

On retient de la Seconde Guerre mondiale la défaite de juin 1940. L’occupation. La Résistance et les combats pour la libération. Or, cette exposition vous dévoile la facette victorieuse de l’armée Française : celle des troupes de montagne.

La Bataille de Narvik en Norvège. L’armée du général Olry, qui stoppa les Allemands aux portes de Grenoble et repoussa les Italiens sur la frontière. Les forces de la Résistance et l’irruption de la 27e division alpine en Italie en 1945. Revivez avec nous le combat pour la liberté de ces hommes et de ces femmes. De 1940 à 1945, de la Norvège aux Hauts sommets des Alpes.

Collections du musée des Troupes de Montagne et fonds privés.

Affiches les Troupes de montagne en Afghanistan

Les Troupes de montagne en Afghanistan

By Expositions temporaires
Affiche Les Troupes de Montagne en Afghanistan
Juin 2019 – Avril 2020

L’exposition L’Afghanistan : 10 ans d’engagement des Troupes de montagne 2002-2012 au musée des troupes de montagne du 15 juin 2019 au 30 avril 2020 tend à dévoiler au public les conditions d’engagement des soldats de la 27e Brigade d’infanterie de montagne (27e BIM), leurs missions et les risques encourus. Les Troupes de montagne ont été à nouveau projetées dans leur cœur de métier, le combat en zone montagne, en Kapisa, dans des conditions rudes et extrêmes. Polyvalents, ils ont également formé les soldats et les officiers de l’Armée nationale Afghane.

La démarche du musée revêt un caractère spécial au vu de cet engagement récent d’une intensité inédite, qui a marqué les corps et les esprits. Insistant sur les aspects humains, cette exposition, qui est au niveau national la première exposition rétrospective, rappelle l’aspect complexe d’un conflit toujours mal perçu, mais vécu de façon particulière.

L’engagement des Troupes de montagne prend forme via des objets divers issus des collections du musée, des salles d’honneur des unités autrefois projetées et des collections privées, ainsi que des panneaux explicatifs. Les aquarelles de Bertrand de Miollis, peintre de la Marine, artiste peintre qui a suivi le 27e Bataillon de chasseurs alpins en 2009 en Kapisa, ont saisi les scènes de vie quotidiennes des soldats. Ces œuvres uniques tissent le fil conducteur de la visite. Complétée par les photographies de Thomas Goisque, peintre de l’Armée, et les poèmes écrits par Sylviane Pons, épouse du général Vincent Pons ancien chef de corps du 13e bataillon de chasseurs alpins commandant le groupement tactique interarmes en Kapisa en 2009-2010, l’exposition plonge ainsi le public dans la vie d’un soldat projeté en opération extérieure tant par les objets proposés que par l’iconographie.

Le Premier soldat de France

By Expositions temporaires
Exposition Le premier soldat de France
novembre 2018-mai 2019

Le musée des Troupes de montagne met à l’honneur le chasseur alpin Albert ROCHE du 12 novembre 2018 au 4 mai 2019. L’exposition retrace le parcours extraordinaire de ce soldat français, le plus décoré de la Première Guerre mondiale. Il est surnommé et désigné par le général FOCH comme étant « le premier soldat de France » le 28 novembre 1918.

L’exposition Albert ROCHE, Premier soldat de France est une exposition rétrospective en hommage à ce soldat des Troupes de montagne, qui a combattu vaillamment durant toute la Grande Guerre.

9 fois blessé et ayant fait à lui tout seul plus de 1100 prisonniers allemands, le soldat Albert ROCHE, du 27e Bataillon de chasseur alpin, symbolise le héros parmi les Poilus anonymes dans les rangs qui ont combattu avec abnégation et courage l’envahisseur allemand, puis sont rentrés chez eux à l’issu du conflit pour reprendre le cours de leur vie.

La triste fin d’Albert ROCHE ne peut que mettre en lumière le parcours exceptionnel de ce soldat humble et modeste, décoré de la croix de la Légion d’Honneur, qui « n’a pas même songé à demander sa carte d’Ancien combattant ».

La petite-fille d’Albert ROCHE a prêté exceptionnellement les reliques et objets personnels de son grand-père. Le musée des Troupes de montagne vous invite à redécouvrir et rendre hommage à ce héros.

exposition la musique dans la grande guerre

La musique militaire dans la Grande Guerre

By Expositions temporaires
exposition la musique dans la grande guerre
octobre-novembre 2018

Du 2 octobre au 11 novembre 2018, le musée des Troupes de montagne vous propose l’exposition « La musique dans la Grande Guerre ». Cette exposition retrace l’emploi de la musique depuis l’arrière jusqu’aux tranchées ainsi que le rôle des musiciens-soldats, du plus simple instrumentiste aux plus grands solistes et compositeurs.

De même, cette exposition rend hommage à la musique chez les Troupes de montagne, qui a toujours une place prépondérante. Elle perdure encore aujourd’hui avec la Fanfare du 27e Bataillon de chasseurs alpins, gardien des traditions pluriséculaires.

Les cimes d'Algérie

Les Cimes d’Algérie

By Expositions temporaires
Les cimes d'Algérie
juin-septembre 2018

Plus de 60 ans se sont écoulés depuis la fin de la Guerre d’Algérie. Tout comme les autres unités militaires les troupes alpines ont été engagées dans ce conflit de guerilla. Souvent tabou ou thème éludé, le musée des Troupes de montagne a voulu redonner les lettres de noblesse à cet engagement aux facettes multiples. Cette exposition revient sur ce conflit, qui a marqué les mémoires et les esprits, en partenariat avec la Fédération présidée par le COL MALMASSARI (la FNACA Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie).

L’exposition présentée s’efforce de donner les clés pour contextualiser, et espérons-le rendre intelligibles pour le grand public le rôle des troupes alpines durant la guerre d’Algérie, de leur départ de France à leur retour.

Le musée a voulu une exposition d’objets pour valoriser ses collections enrichies par le prêt de nombreux collectionneurs. Le discours a été guidé et nourri par les témoignages recueillis auprès d’anciens alpins engagés.

Affiche valeurs, au service de la France

Valeurs, au service de la France

By Expositions temporaires
Affiche valeurs, au service de la France
février-avril 2018

Du 1er février au 29 avril 2018, le musée des Troupes de montagne propose une exposition consacrée aux Valeurs qui unissent les hommes et les femmes qui servent la France par le métier des armes.
L’exposition intitulée Valeurs, au service de la France a été conçue en partenariat avec cinq autres musées militaires dont celui de l’Artillerie à Draguignan.
Elle vous emporte au cœur du quotidien des militaires. Un voyage à cœur ouvert !
A travers huit ensembles thématiques, la visite de cette exposition emmène le public, des plus jeunes aux plus expérimentés, à la découverte du ciment qui lie ceux qui nous défendent.

Logo 130ans

Exposition 130 ANS Grenoble Troupes de montagne et tradition

By Expositions temporaires
Logo 130ans

Le musée propose deux expositions itinérantes relatant l’histoire des Troupes de montagne de 1888 à nos jours.

 

Les traditions constituent l’ensemble des signes concrets et des comportements spécifiques qui identifient un groupe et permettent la reconnaissance mutuelle de ses membres. En ce sens, fondées sur un acquis reconnu et formalisé, elles ne se confondent ni avec la culture, ni avec les valeurs de ce groupe.
Les troupes de montagne françaises, au passé si riche et si dense, ne disposent pas pour autant d’un corpus de traditions bien identifié, essentiellement du fait de leur diversité, chasseurs alpins, infanterie alpine, artilleurs de montagne, bataillons de forteresse, génie de montagne, cavalerie de montagne, chacune de ces spécialités cultivant sa propre spécificité.